Un partage fertile

François Phliponeau

France

A Mayotte, des ratonnades sont organisées pour chasser les Comoriens des trois autres îles voisines, même quand ils ont des papiers en règle. Il est bien loin de nos préoccupations, ce département français.

Dans l’hexagone, l’ancien secrétaire général de « Reporters sans frontières », devenu maire, n’est pas adepte des ponts. Il multiplie les murs, les fossés, les discriminations. Il souhaite même que l’on supprime la CMU pour les étrangers en situation irrégulière !

« L’idée de traiter différemment les personnes n’ayant pas la nationalité française, de leur accorder moins de droits que les nationaux est si usuelle et convenue qu’elle laisserait croire que la question de la légitimité d’une telle distinction est dépourvue de toute utilité et de tout intérêt » Qui a dit ça ? Un militant communiste ? Pas du tout. C’est Jacques Toubon, ancien ministre de la Justice de Jacques Chirac, désormais défenseur des droits, qui soulignait les entraves à la scolarisation des enfants et à la santé. A ses yeux, « le respect des droits des étrangers est un marqueur essentiel du degré de défense et de protection des droits et libertés dans un pays ».

La situation est grave. Les guerres et la misère poussent de plus en plus de familles à quitter leur pays, par tous les moyens, y compris dans des bateaux surpeuplés, de plus en plus grands.

Selon les rescapés interrogés par le Haut Commissariat aux Réfugiés, les dernières catastrophes maritimes ont coûté la vie à au moins 880 migrants partis de Libye. En une semaine, la marine italienne a recueilli 14 000 personnes.

Au milieu de ces mauvaises nouvelles, 4000 jeunes Français et Allemands ont envoyé des ondes positives. A Verdun, 100 ans après les atroces combats, ils ont chanté l’hymne de l’Europe, plus connu sous le nom de « L’hymne à la joie » de Beethoven.

Il ont donné raison au proverbe : « Partage ta joie, elle augmente ». Et donne des forces pour d’autres solidarités. Comme Fathia à Grande Synthe, Monique à Norrent-Fontes, et tant d’autres bénévoles, très heureux de leur engagement auprès des migrants les plus démunis.

160421_GDE_SYNTHE_DK_ - 12

Fathia à Grande Synthe

160304_JUNGLE  - 28

Monique à Norrent-Fontes

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s