La COP 21 vue de l’intérieur (5 décembre)

En plénière, à 10 heures Laurent Fabius déclare qu’il est confiant. Le groupe de travail a remis son texte (en anglais) dans les temps à l’ADP. Il comprend une nouvelle section avec un nombre important de commentaires dont le statut n’est pas très clair. Mais il y a un nouveau texte prêt pour les politiques. Ce sont désormais les ministres qui vont négocier entre eux pour l’accord final. Ils ont quelques jours pour le faire.

La journée du 5 décembre est une pause à mi parcours. C’est « Action Day », en fait une journée de promotion réalisée par le secteur privé. Il y a quelque chose de choquant dans cette démarche. Une vidéo tournée de l’espace montre l’état de la planète, des astronautes tentent de convaincre, alors que les personnes qui souffrent dans leur chair des conséquences du réchauffement sont dans la salle. Un scientifique montre qu’il ne faudrait pas dépasser 2°C de réchauffement alors que les pays du Sud ont quasiment gagné par les négociations la référence de 1,5°C.

La place du secteur privé sera un enjeu car il est lui aussi positionné dans l’accord.

Une firme d’assurance explique que 45% des biens dans le monde occidental sont assurés contre les effets du changement climatique alors que seulement 2% dans les pays du Sud le sont. Un ministre de Madagascar répond que cela dépend du prix de l’assurance et de la complexité des clauses des contrats. A propos de la déforestation, chaque minute, l’équivalent de deux terrains de football de forêt amazonienne est détruit. Une ONG arrive tout de même à dire que c’est une question de pouvoir. La présidente d’Oxfam se félicite des négociations mais rappelle que pour l’instant, les fonds verts alloués à l’adaptation et aux réparations dans les pays du Sud sont l’équivalent du prix d’une tasse de thé. Trois euros par personne et par an. Sean Penn clôture la matinée en essayant encore de mobiliser son public. Aucune action d’initiative locale des pays du Sud n’est présentée.

Le groupe informel des ONG pour les Droits de l’homme (DH) se réunit : Satisfaction pour tout le monde ! Qui aurait pu croire il y a quelques mois encore que la mention des Droits de l’Homme arriverait jusqu’à la version du texte soumis aux politiques ? Après quelques embrassades, il est temps de reprendre la stratégie pour faire pression sur les ministres.

Il n’est plus une option que les DH soient limités au préambule. Ils doivent être dans la partie opérationnelle. S’ils n’étaient pas dans l’article 2, ils devraient être mentionnés dans chacun des articles clés : atténuation, adaptation, finances, responsabilités communes et différenciées. Les DH devraient se trouver partout afin de s’appliquer non seulement aux pays du Sud mais aussi aux pays du Nord. Il faut démarcher les pays qui sont très favorables, ceux qui sont très opposés et ceux qui portent une dimension spécifique comme la Terre Mère ou les droits des populations en territoires occupés, et ceux qui s’opposent à toute mention des droits.

La communication est organisée, conférence de presse, événement, chaine téléphonique, éditoriaux dans la presse écrite et twitts. Nous relayons abondamment ces derniers.
#Stand4Rights Save the people & planet #humanrights#IntergenerationalEquity
Le texte comprend encore 700 crochets. A la conférence de presse de CARE USA un journaliste parle même de 900 formules entre crochets. Mais l’optimisme est de mise. C’est déjà un énorme travail accompli. Toutes les options sont encore possibles. L’accord, même s’il était peu ambitieux, contient un mécanisme de révision qui devrait le rendre de plus en plus efficace au cours des années. La balle est maintenant dans le camp des politiques en la personne des ministres qui ont quelques jours pour trancher.

Lire aussi la COP 21 vue de l’intérieur des jours précédents :

30 novembre, 2 décembre, 3 décembre, 4 décembre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s