L’accès aux études et l’accès au travail

En République Démocratique du Congo le programme d’études comprend 4 grandes phases : il y a d’abord l’école primaire qui dure normalement 6 ans, ces études sont précédées de 2 ans d’école maternelle pour ceux qui veulent. Suivent les études secondaires qui prennent  6 ans. Enfin il y a les études supérieures qui durent aussi 5 ans. Par la suite, certains peuvent  faire des études avancées en master ou doctorat. Vu que  l’école primaire n’est pas gratuite, les plus démunis n’ont pas accès aux études.

Au début de l’école primaire, les études n’ont pas beaucoup d’importance pour les enfants. Ils acceptent d’y aller pour des raisons plus ou moins valables, notamment la crainte de recevoir une fessée ! Plus tard, surtout à l’université, la prise de conscience grandit  avec l’espoir de trouver un emploi à la fin des études.

Le 22 Janvier 2014 j’ai fait partie du groupe des étudiants finalistes de l’Institut Supérieur de Développement Rural qui se sont questionnés sur les  possibilités offertes aux étudiants à avoir un travail après les études. En gros ils ont  démontré que même dans un milieu où peu de gens ont étudié, « le succès scolaire, ne garantit pas toujours la réussite dans la vie.  L’accès au travail dépend plus de l’histoire de sa famille, des relations  dans la société (et surtout avec le monde professionnel), de la chance, et moins, des compétences et de l’expérience personnelles».

En Mars 2013, l’inspection provinciale de la police a lancé un appel à candidature pour 10 finalistes en droit. Les candidats devaient passer une formation de 6 mois dans la Capitale (Kinshasa) avant leur entrée en fonction.  A la présélection, 20 candidats ont été retenus à Bukavu. Après le concours et la sélection finale, 5 candidats seulement ont été retenus parmi les 20. Deux mois plus tard, mon ami Junior (l’un de 5 retenus) a appris que la formation avait déjà commencé. Il n’était pas invité.

En mai 2012, mon ami Pascal a été le premier de  la liste de 4 candidats retenus au concours de sélection finale dans 2 deux organisations différentes. Dans l’une, une fille  qui occupait la dernière position  au concours a été recommandée  par une personne influente de la ville. Et dans l’autre, seul le candidat occupant la 2ème position a été retenu, la deuxième personne retenue n’avait même pas passé le concours.

A Bukavu l’accès au travail n’est pas facile mais le choc est encore grand chez les parents des familles démunies qui éprouvent plus de peine  à faire étudier leurs enfants. Même pour initier une activité privée il faut avoir un capital initial et les étudiants n’ont pas accès au crédit. Je comprends pourquoi le jour de la soutenance de mon travail de mémoire, le premier ami à me serrer la main m’a dit « bienvenue dans le monde des chômeurs »Il est plus facile d’étudier que de trouver un travail pour certains.

 

René MUHINDO – République Démocratique du Congo

Publicités

Une réflexion au sujet de « L’accès aux études et l’accès au travail »

  1. un autre aspect decevant dans notre ville de bukavu et meme dans tout le pays RDC, vu la crainte de rester en stagnation dans le quartier ou parcourir toute la ville avec des demandes d’emplois sans espoir d’une suite, les finalistes des universites entreprennent des travaux hors de leurs competences acquisent au banc. et cela ne les avantagent a rien parce qu’ils n’arrivent guere a exploiter en suffisance ce qu’ils ont comme bagage dans leur domaine. un technicien superieur de developpement rural qui devient agronome tout simplement parce qu’il fait certaines lecons en agriculture, un juriste devient

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s