« Les petits oiseaux consolateurs »

Sans titreL’association les amis d’ATD Quart Monde existe à Bukavu depuis plus de 10 ans. Elle regroupe les personnes de différents horizons : les enfants, les jeunes, les familles pauvres, les étudiants, les acteurs de droit de l’homme…. A l’occasion des événements internationaux et nationaux, elle  organise des rencontres dans le but de lutter contre l’injustice.

A l’occasion du 17 Octobre 2013 qui est « la journée mondiale du refus de la misère », les activités ont été organisées avec  comme objectif  « le rapprochement avec les pauvres, les personnes que l’on ne voit pas souvent, les sans amis et autres victimes de la discrimination et de l’inégalité ». C’est dans ce sens que les  enfants âgés de 7 à 13 ans, accompagnés par les jeunes et quelques adultes, ont décidé de visiter les enfants mineurs incarcérés dans la prison centrale de Bukavu le 20 Octobre 2013. Cette prison  est située à plus ou moins trois kilomètres de  marche à pied du quartier où habite la majeure partie de ces enfants. Ces derniers ont pris le temps d’écouter les autres, de  parler avec eux, de  leur présenter les poèmes, les jeux, les danses, les messages, les dessins…

Un enfant (Daniel KABUNYE) a présenté ce poème :

Tous constructeurs de la paix. Nous voulons que tous les enfants aient les mêmes chances.

Nous sommes riches d’espoir, de courage et d’amitié. Nous les enfants, nous sommes des oiseaux qui gazouillent, qui chantent et rient pour consoler ceux qui ont du chagrin.

Nous avons de la chance car nos cœurs deviennent chaque année, de plus en plus grands.

oiseaux consolateurs RDC

Au début, la plupart d’entre eux avaient peur de visiter la prison parce qu’à la cité,  on leur raconte beaucoup sur ce lieu… Mais à la fin de la  journée qui  s’est clôturée par un échange des vœux, presque chacun avait un ami. C’était le début de l’amitié entre eux.

A l’occasion  du 20 Novembre 2013, la journée mondiale des droits de l’enfant, la prison a décidé de réinviter  ces enfants pour qu’ils témoignent leur amitié à leurs amis. Cette fois, ils ont été accueillis par un groupe mixte, composé aussi d’adultes. Ceux-ci leur ont  présentés des chants, des comédies…

Ces enfants de l’association les amis d’ATD Quart Monde ont eu la chance de participer cette fois à la libération de certains prisonniers. Curieusement, à chaque fois qu’on appelait une personne à libérer, les autres restants se mettaient à acclamer. A la sortie de la prison, Justin, un jeune âgé d’environ 28 ans qui accompagnait les enfants  n’y comprenant rien, ose en demander le sens à Divine qui a environ 9 ans. Celle-ci lui répond : « un ami dans la prison  m’a dit qu’ils acclamaient parce que la libération de l’un d’eux  donnait espoir que demain qu’ils seront aussi libres ». Divine poursuit : « j’espère aussi qu’un jour, il n’y aura pas d’enfants en prison ».

As-tu  été aussi consolé par un enfant  un jour?

René MUHINDO, Bukavu, République Démocratique du Congo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s