Expulsés du musée

Ferdinand HodlerJe ne suis pas une « inconditionnelle » des musées, même si je peins moi-même.

Ce n’est pas un endroit agréable, là-bas on se sent regardé, épié et il n’est pas rare d’entendre murmurer dans son dos… Une fois de plus, on sent qu’en tant que pauvre on n’appartient pas vraiment à ce monde.

Un jour, c’était dans mon cours de peinture, une participante a dit être incommodée par mon « odeur ». La prof a pris ma défense en disant : « Elle a payé son cours comme vous tous !»

Les autres participants n’ont jamais rien dit et je suis restée en contact amical avec la plupart d’entre eux tout au long de ces années.

Il est important qu’on entre dans la culture et qu’on apprenne à comprendre les tableaux. Moi, j’avais développé une manière originale de visiter les musées. Je repérais une classe et son professeur et je me mettais derrière eux, un peu en retrait, puis j’ouvrais mes oreilles. Tout ce que les profs pouvaient raconter sur Kandinsky et tous les peintres renommés me fascinait à chaque fois. Les questions des élèves m’intéressaient aussi. Puis, quand la classe s’éloignait, je m’approchais du tableau pour m’en imprégner plus profondément…

Ce qui s’est passé à Paris, avec cette famille qu’on a expulsée du musée n’est pas correct tant de la part des gardiens que du directeur. On aurait pu trouver bien d’autres façons de se comporter respectueusement avec elle.

Les gens ne se rendent pas compte de ce que cela signifie pour certaines familles de ne pas avoir les moyens de se laver et de laver leur linge comme elle le voudrait. D’avoir accès à une machine à laver, d’avoir l’argent pour la lessive, etc… toutes ces choses ne vont pas de soi pour nombre d’entre nous. Les gens, même à peine plus aisés, sont tellement habitués à leur vie, qu’ils ne peuvent guère concevoir qu’il pourrait en être autrement. Je fais toujours l’expérience qu’ils n’en ont aucune idée.

Et ils ne peuvent même pas imaginer ce que vit l’une de mes amies dont le corps est ébranlé, mis à mal par la maladie. Elle ne veut plus sortir de chez elle. Elle ne peut tout de même pas continuellement s’expliquer face aux personnes qu’elle rencontre. Il lui faut un énorme courage pour se trouver face à d’autres. Elle espère toujours qu’ils se tairont par respect et pour ne pas la blesser. Mais parfois elle entend des commentaires, elle sent les regards qui pèsent sur elle. Lorsqu’elle en a parlé à son médecin, celui-ci lui a répondu :« Il vous faut apprendre à accepter votre corps, votre état comme il est, et fermer vos oreilles… ». C’est vite dit !

Et cela coûte tant d’énergie. Une énergie dont on aurait besoin pour bien d’autres choses. Pour ces personnes, la vie est devenue un vrai calvaire, un chemin de croix. Oui, il faut à chaque fois se surpasser pour sortir de sa maison, se retrouver au milieu des gens. Et pourtant, c’est surtout dans ces cas extrêmes qu’il serait bon de voir des oeuvres  qui vous redonnent l’énergie, vous relèvent…Voir la « vraie » Mona Lisa avec son mystérieux sourire qui vous suit où que vous vous déplaciez face à elle et qu’elle vous offre que vous soyez riche ou pauvre, instruit ou moins instruit. Les pauvres ont eux aussi droit au moins au sourire amical de cette femme-là…

C’est pourquoi, si je m’étais trouvée dans la situation de cette famille expulsée du musée, j’aurais certainement aussi protesté en criant face au directeur. Personnellement, je trouve qu’il devrait s’excuser auprès de cette famille. Je m’indigne face à cette expulsion et je m’indigne encore davantage devant l’attitude de tous ces gens qui ont assisté à cela sans rien dire, sans intervenir en sa faveur. Peut-être même que certains y sont allés de leur commentaire…

Au nom du droit à la culture, ce sont ces gens-là qu’on aurait dû mettre à la porte.

Le droit à la culture dépend de notre réussite du vivre ensemble.

Nelly Schenker avec Noldi Christen –  (Bâle – Suisse)

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s