MEDIA SOCIAUX OU ASOCIAUX ?

Plus les techniques évoluent, et plus spécifiquement les techniques de communication, plus il me semble que le monde social de l’être humain rétrécit. C’est un constat un peu paradoxal, n’est-ce pas ! Le monde physique n’a jamais été aussi accessible : moyens de transport qui vous permettent d’aller à l’autre bout du monde pour une réunion, une fête, des vacances. Télécommunications qui vous permettent de manifester votre amitié, votre présence aux quatre coins de la planète, etc… Et pourtant il me semble que l’humanité s’isole de plus en plus.
Il y a quelques jours, je circulais en voiture et étais arrêtée à une lumière rouge. Je regardais les passants traverser ce carrefour assez central et donc animé de Montréal. Durant ces quelques brèves minutes, je n’ai vu que DEUX personnes parlant entre elles.TOUTES les autres étaient seules, mais parlaient au téléphone. Pas un regard pour les voisins….
La radio fait actuellement de la publicité pour une maison funéraire, Kane et Fetterly, qui vous offre de regarder, en direct ou non, les cérémonies des funérailles via Internet, dans une section sécurisée de leur site WEB, et cela partout dans le monde. Plus besoin de vous déplacer pour partager votre peine, manifester votre amitié…
Autre exemple surprenant : une offre toute spéciale de la compagnie aérienne KLM parue dans le quotidien francophone « La Presse » du 3 mars 2012 : au moment d’acheter votre billet en ligne, vous pouvez afficher votre profil Facebook et consulter celui des autres passagers. Ainsi vous pourrez éviter de « mauvaises » surprises et choisir vos voisins de vol selon vos goûts…Ce service n’est pas encore généralisé, puisqu’il n’est offert que sur les lignes desservant Amsterdam à New-York, San Francisco ou Sao Paulo. Mais il existe !
Parlant de Facebook, j’ai été surprise d’y voir la présence plus qu’active de plusieurs  « amis » qui, dans la vie quotidienne, ne parlent pas, ou très peu, à leurs voisins. Mais sur Facebook, ils semblent n’avoir aucun frein, quels que soient les domaines où ils interviennent.
Je ne suis pas contre le progrès, loin de là. Vous me trouverez, plus souvent qu’à mon tour, sur mon ordinateur, à travailler sur internet, à écouter des émissions ou de la musique ( payée) sur mon IPOD… Mais il ne faudrait pas que ces progrès technologiques isolent les êtres humains en effaçant les distances. Une visite à un ami dans la peine ( ou la joie ) vaut plus qu’un courriel. Choisir à tout moment ceux et celles avec lesquels on veut parler, à côté de qui on souhaite être assis en voyage, ouvre grand la porte à l’individualisme, à l’exclusion. Quel engagement humain à bâtir une société prenons-nous lorsqu’on se contente de signer quantité de pétitions en ligne ?
Oui à tous ces progrès technologiques, si l’on réapprend à vivre ensemble réellement, à accepter nos différences, si on fait une place de choix à tout être humain, pas seulement à celui que l’on aura, soi-même, choisi virtuellement de loin….

Bernadette Lang (Montréal – Canada)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s