En direct d’Haïti : une épreuve qui nous rapproche.

Voici de larges extraits d’un courriel reçu de Port au Prince, d’amis d’Haïti, six jours après le tremblement de terre. Ils sont membres d’un Mouvement mondial qui est engagé depuis de nombreuses années auprès des plus pauvres d’Haïti, mais aussi du monde entier : ATD Quart Monde (Agir Tous pour la Dignité…)

«  Merci pour cette veille solidaire au côté du peuple haïtien qui constamment convertit sa souffrance et ses douleurs en prière.
J’ai pu atteindre ma mère par téléphone. Dans son quartier, les voisins veillent en dehors de leurs maisons, s’encouragent et s’entraident mutuellement. Il y a lieu de saluer la solidarité du peuple haïtien qui se démène et se débrouille : certains enlèvent les corps dans les rues et les emmènent. D’autres, avec leurs faibles moyens, se soutiennent et s’alimentent en eau. Des malades sont encore dans les terrains vagues et les stades où les gens continuent de se soigner seuls, entre eux….. Il semble que ce n’est pas le chaos et l’insécurité comme le prétendent les medias internationaux. Car il n’y a pas eu de pillages comme on semble le dire, mais plutôt des citoyens à bout de moyens pour soutenir les sinistrés, qui se débrouillent en défonçant ça et là, où ils pensent trouver de quoi soutenir.
Je vous invite à capter les radios locales pour entendre les haïtiens eux-mêmes décrire leur combat dans cette situation. Sur internet, prenez, en France : Signal.FM, Radio Metropole, Haiti.com, Radiotropicale…
…Nous apprenons au fur et à mesure des nouvelles des gens du pays, les connus et les inconnus. Au centre-ville, tout le monde est dans la rue, les gens marchent, cherchent. Il y a beaucoup de souffrance. La petite sœur de mon amie et ses frères étaient ensevelis sous la terre après la chute de leur maison. On l’a sortie du trou, et tout de suite elle est allée en sortir d’autres, elle était blessée, elle est très courageuse…
On prie tous les soirs, c’est cela qui tient les gens, on chante et on prie une bonne partie de la nuit. On reste inquiets d’un autre tremblement de terre.
….Le premier jour, nous étions dans la peur d’une réplique. Le deuxième jour, nous nous sommes dit : maintenant, on peut commencer à penser, maintenant on va y arriver, on va essayer de s’organiser et de communiquer partout….
On ne sent pas encore l’arrivée des secours. L’encadrement est complètement destructuré, nous ne sommes pas prioritaires. On ne sait pas comment cela va se passer pour la nourriture…
Nous vivons une expérience collective qui rend tout le monde plus proche. Les grosses maisons comme les petites sont cassées, tout le monde se retrouve dans les mêmes hôpitaux. Nous espérons que nous ne vivons pas une tragédie, mais une épreuve qui doit permettre que l’on devienne plus proches les uns des autres. Il faut que ce soit une page d’histoire pour tout le monde. »

Puissions-nous les aider à bâtir cette page d’histoire par nos dons aujourd’hui, et dans le futur….

Bernadette Lang ( Montréal, Canada )

Publicités

Une réflexion au sujet de « En direct d’Haïti : une épreuve qui nous rapproche. »

  1. Le peuple Haïtiens en a toujours été un admirable et pourtant tellement stigmatisé par ses cousins du même continent.

    Bravo à ce peuple vertueux et courageux qui demeure exemplaire au travers de cette grande tragédie.

    Merci pour ce billet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s