Aujourd’hui, le monde est moins riche, il manque…

Il y a environ une heure, Gérard, mon voisin, est décédé. J’aurais dû le faire connaître de son vivant, tant il incarnait le titre du blog : pour un monde riche de tout son monde !

Dans notre quartier de Montréal, il était au cœur de toutes les relations humaines. Il connaissait tout le monde ( même si tout le monde ne le connaissait pas ou l’ignorait, on le prenait souvent pour un déficient mental ), il allait au devant de chacun, toujours prêt à rendre service. Rien de ce que vivaient les autres ne lui échappait, tant son intérêt pour les gens était vif.

Alors que j’avais des problèmes de santé et pas mal de difficultés à me déplacer, sans que je lui demande quoi que ce soit, il s’était mis à sortir mes poubelles, les jours de ramassage, pour m’éviter les escaliers. Les poubelles étaient bien importantes pour Gérard. Il veillait toujours à ce qu’elles soient bien rangées le long du trottoir, et que, surtout, elles soient bien accessibles pour les éboueurs, pour que cela soit plus facile pour eux. Pour cela, il était souvent mal vu par le voisinage ( …et de moi aussi parfois ), car les poubelles ainsi rangées prenaient la place de 2 ou 3 voitures. Mais cela ne le dérangeait pas, car le plus important était qu’elles soient facilement accessibles… c’est un métier dur, disait-il.

L’hiver, après chaque tempête, je retrouvais ma voiture déneigée ( il faut compter environ trois quart d’heure pour pelleter la neige et dégager une voiture après la tempête ). Sur le trottoir, il y avait toujours un chemin dégagé qui menait de l’entrée de l’immeuble à ma voiture, où qu’elle soit. Il la retrouvait toujours. Je pourrai multiplier la liste des services qu’il m’a rendus. De son côté peu à peu, il me fit confiance et me demanda, à plusieurs reprises de l’aider à remplir ses papiers administratifs, car il avait de la difficulté avec la lecture et l’écriture.

La vie ne l’avait pas préparé à être cet agent de relations humaines qu’il était devenu. Gérard était ce que l’on appelle au Québec, « un orphelin de Duplessis ». C’est le nom donné à des milliers d’enfants, orphelins, qui ont faussement été déclarés malades mentaux par le gouvernement du Québec et confinés dans des institutions psychiatriques.

Dans les années 40 à 60, les orphelinats et les écoles étaient sous la responsabilité du gouvernement provincial, mais une partie du financement des institutions psychiatriques provenait du gouvernement fédéral du Canada. Dans ces années-là, le Premier ministre du Québec, Maurice Duplessis, avait développé une stratégie pour obtenir des subventions fédérales pour des milliers d’enfants, dont la plupart étaient devenus orphelins, car on avait forcé leurs mères, souvent célibataires, à les abandonner. Dans certains cas, les orphelinats catholiques ont été reclassifiés comme des institutions de soins de santé ; dans d’autres, les enfants ont été déplacés vers des asiles existants.

Classifiés mentalement déficients, plusieurs de ces enfants furent assujettis à une variété de tests de médicaments et utilisés dans d’autres expériences médicales.

C’est ce que vécut Gérard. Mais malgré cela, il n’y a jamais eu la moindre once de haine, de jalousie, de méchanceté, de vengeance dans le cœur de Gérard. Jamais la moindre plainte. Il aimait les gens, il aimait le monde. Le peu d’argent qu’il avait, il le gardait pour le donner, à sa mort, à ceux dans le besoin. Et il avait choisi un organisme de sans – abris. Il y aurait tellement d’autres choses à vous apprendre sur Gérard. Oui, ce soir, le monde est moins riche sans lui.

Bernadette Lang (Montréal, Canada)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s