Le retour du buffle en Thaïlande !

Thaïlande, fin du mois d’avril dernier ; il est six heures du matin. Le soleil commence à se lever sur les rizières alors que le train de nuit approche de Sisaket, ville et province du nord-est de la Thaïlande. La saison des pluies est en avance cette année. Des les rizières des paysans s’activent déjà à labourer avec leur petits tracteurs Kubota leurs quelques rai ( 0,16 hectare) de culture. Puis, à l’approche de Sisaket, je découvre un couple de paysans avec un buffle en train de labourer la rizière avec une dombale (charrue en bois). Je fus saisi par ce spectacle venu d’un autre temps. A ma connaissance, des paysans de la tribu Lisu de la province de Chiang Rai dans le nord de la Thaïlande respectent encore cette tradition paysanne ancienne du labour avec des buffles. Mais, je ne m’attendais pas a ce retour du buffle au travail dans les rizières de la plaine tant la mécanisation s’est imposée dans toutes les campagnes.

 Le buffle de rizières est un symbole culturel surtout dans le nord et nord-est de la Thaïlande. Il a été utilisé depuis des temps très anciens pour labourer les rizières. Il est considéré comme un compagnon, un ami ; tout particulièrement pour les enfants dans les villages traditionnels. Pendant les vacances scolaires, les enfants thaïs des campagnes passent leur journée à jouer avec leur buffle. Ils grandissent ensemble. Le buffle fait ainsi partie de la famille. Une croyance populaire est encore très rependue dans la culture du monde paysan de Thaïlande. Dans la famille paysanne, on ne mange pas la viande de buffle. Il lui est inconcevable de manger celui qui apporte le riz à la famille, celui qui, par la force de son travail contribue à la survie de la famille.

Toutefois durant les trente dernières années, alors que la population des buffles des rizières est restée stable au Laos et au Cambodge ; en Thaïlande la population des buffles des rizières a considérablement chuté. La Thaïlande comptait 7 millions de buffles en 1970, pour arriver à 1,53 millions en 2007 (The Department of Livestock Production and Secretary to the Buffalo Association Training School).

Ce déclin est essentiellement du à l’introduction de petits tracteurs en remplacement des buffles de rizières. Conjointement à ce déclin, beaucoup de fermiers ont quitté leurs rizières pour aller travailler dans des usines. Ainsi, il ne leur était plus nécessaire de continuer à élever leurs buffles. Une autre raison provient des changements dans les moyens de production du riz et dans le développement des abattoirs pour le commerce de la viande.

Un fait important a marqué le retour du buffle des rizières en Thaïlande, ce fut le souci dès 1980 de Sa Majesté le Roi de Thaïlande de créer une banque de buffles afin de soutenir les paysans pauvres dans le cadre du développement d’une agriculture alternative de subsistance et durable en Thaïlande. Le renouveau de ce symbole culturel que représente le buffle en Thaïlande incarne très bien ce retour aux valeurs culturelles traditionnelles du peuple thaïlandais dans toutes ses composantes, dans sa recherche du bonheur par des moyens d’existence justes et une éthique de vie simple.

Alain Souchard (Thailande)

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le retour du buffle en Thaïlande ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s