C’est un chemin…

Près de Paris, un chemin plein de trous, de creux, de crevasses, de cailloux… Un chemin de terre, posé par hasard, à même la Terre… Un chemin le long duquel on vient déverser nos ordures, nos caillasses, nos ferrailles ou même bruler nos voitures… Un chemin qui sert de dépotoir en somme.

 

Un chemin que le postier n’ose plus emprunter pour venir déposer le courrier… Un chemin, donc, ou les non-réponses se font pesantes.

Un chemin que les soldats du feu connaissent bien pour y venir éteindre, souvent la nuit pleine, des débuts d’incendie. Un chemin qui n’existe pour aucune communes. Un chemin qui isole…

C’est pourtant au bout de ce chemin que Lucie et Sophie vivent, dans des caravanes avec leur famille. Pleines d’envies et de vivacité, de joie et de chansons, elles rêvent d’ avoir une maison : « Pas une grande hein, tu sais ! Juste une petite avec l’eau et une baignoire ! » et surtout … »une vraie route, avec du goudron pour faire du vélo et du patin… » !

Un chemin qui ne conduit nulle part pour celles et ceux qui sont contraints de conduire leur vie en auto-stop ! Un chemin qui existe pourtant. Un chemin de traverse, en parallèle à une vie sans nom. Un drôle de chemin…

Claire Exertier (Paris – France)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s